Déplacement de la station rurale dans les Côtes-d’Armor

Suite à la fermeture de la station de Guipry, une nouvelle station rurale nationale a été mise en route à la mi-décembre 2019.

Contexte et objectif de cette création

Le déplacement de la station de mesures de Guipry répond à l’amélioration de la couverture spatiale du dispositif de mesure et à la poursuite de la participation d’Air Breizh au dispositif MERA : 2 axes  inscrits dans le Plan Régional de Surveillance de la Qualité de l’Air (PRSQA).

Choix du site de Kergoff

En concertation avec l’IMT Lille-Douai* et avec l’appui de Loudéac Communauté – Bretagne Centre, le site présélectionné a été choisi selon le cahier des charges d’un site rural national.

Le site potentiel  “Kergoff“, sur la commune de Merléac (22) a été retenu pour une campagne préliminaire.

Campagne de mesures préliminaires

Pour valider le choix du site, une campagne de trois mois de mesures a été réalisée en collaboration avec l’IMT LD. La période de mesures couvre la fin de l’hiver et le printemps 2019 afin de considérer l’aspect saisonnier des sources anthropiques pouvant influencer le site ; le chauffage résidentiel, le trafic routier et les activités agricoles.

Ces investigations ont permis de constituer le dossier de demande de création qui a été validé par le ministère en charge de l’environnement. Suite à l’analyse des résultats pas l’IMT LD, l’intégration de ce site dans l’observatoire MERA a été validé.

L’IMT LD a rédigé un rapport d’évaluation du site potentiel de mesure de Kergoff qui est disponible ci-contre avec le rapport d’Air Breizh.

 

*Institut Mines Telecom Lille-Douai est en charge de la coordination de l’observatoire MERA pour la surveillance de la pollution atmosphérique longue distance et transfrontalière