Mesures de l’impact du trafic en zone extra-rocade – Rennes Métropole

Centre-bourg de Gévezé (35)

Pourquoi cette étude ?

L’étude porte cette fois sur le secteur extra-rocade de Rennes Métropole et vise à améliorer les connaissances sur l’exposition de la population à proximité d’axes à fort trafic.

Cinq secteurs ont été retenus sur le territoire et équipés de capteurs passifs pour la mesure du dioxyde d’azote (NO2) et pour 2 d’entre eux, d’un analyseur en continu.

Deux campagnes de mesures ont été réalisées en septembre 2018 et février 2019.

Résultats

  • Les concentrations annuelles en dioxyde d’azote sur les 5 secteurs de l’étude sont inférieures à la valeur limite annuelle.
  • Une décroissance des niveaux au fur et à mesure de l’éloignement des voies a été constatée
  • Des concentrations horaires en dioxyde d’azote proches et même supérieures à celles des stations trafic de Rennes ont été relevées lors des pics d’affluence.

Conclusions

La distance d’influence des émissions du trafic routier est ainsi estimée entre 50 à 100 mètres de l’axe des voies. Cet impact est particulièrement concentré dans les 50 premiers mètres

Cette étude montre que l’impact des émissions du trafic routier sur la qualité de l’air ne se limite pas aux seuls centres urbains.

Le rapport complet, ainsi qu’une synthèse des résultats, sont disponibles en téléchargement ci-contre.