Les Pollens

En Bretagne, la surveillance des pollens est réalisée en utilisant 2 procédés complémentaires :

  • L’observation de l’émission des pollens dans 4 pollinariums sentinelles situés à Rennes, Quimper, Vannes et Saint-Brieuc.
  • L’analyse des pollens présents dans l’air ambiant au niveaux de 5 stations de mesures aérobiologiques situées à : Rennes, Brest, Dinan, Pontivy et Saint-Brieuc.

Qu’est-ce qu’un pollinarium sentinelle ?

Un ‘Pollinarium sentinelle‘ est un espace végétalisé (jardin, parc…) dans lequel sont réunies les principales espèces de plantes (plantain, armoise, graminées…), arbustes et arbres sauvages (bouleau, cyprès, noisetier…) de la région dont le pollen est allergisant.

L’objectif est de les observer quotidiennement afin de détecter le début et la fin d’émission de pollen de chaque espèce et de transmettre ces informations aux personnes allergiques inscrites à l’Alerte pollens.

Dès réception de cette information, les personnes allergiques peuvent commencer leur traitement avant l’apparition des premiers symptômes, et l’arrêter dès la fin d’émission de pollens.

Pour les personnes concernées, il conviendra de se rapprocher d’un médecin allergologue qui vous accompagnera dans l’adaptation de votre traitement.

A l’heure actuelle, il existe 4 Pollinariums sentinelles en Bretagne : Quimper, Rennes, Saint-Brieuc et Vannes visible sur la page des alertes pollens. Pour découvrir les différentes implantations des Pollinariums sentinelles en France, cliquez sur l’onglet ‘En France’.

Les stations de mesures aérobiologiques

En Bretagne, la surveillance des pollens est assurée par l’association Capt’air Bretagne qui réalise les comptages polliniques sur 5 stations de surveillance aérobiologiques (Rennes, Brest, Dinan, Pontivy, et Saint-Brieuc) en partenariat avec le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique).

Capt’air Bretagne a pour objectif d’informer la population sur les risques allergiques aux pollens et de diffuser l’informations aux médias.

Pour en savoir plus sur les missions de Capt’air Bretagne et avoir accès aux bulletins polliniques des sites sites bretons, cliquez ici.