Surveillance des pollens et des moisissures dans l’air ambiant pour 2019

Pollens et moisissures 2019_2

Fiche pratique

Thématique : Information

Documents : 1

Publié le : 17 mars 2020

Le rapport de surveillance des pollens et des moisissures pour 2019

établi par l’Association des Pollinariums Sentinelles de France (APSF), la Fédération Atmo France, et le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) est désormais disponible !

Il fait notamment ressortir les résultats suivants pour l’année 2019 :

  • Une saison pollinique des cyprès plus intense que les précédentes,
  • Une saison 2019 pour le bouleau, marquée par une diminution sur une majorité des sites français,
  • Concernant l’ambroisie, des quantités annuelles observées en diminution sur 2019. Cette tendance reste néanmoins à confirmer.
  • Des graminées présents de manières plus précoce (flouve et vulpin) et une fin de saison marquée par la présence de ray-grass et fléole.

Une confirmation de l’impact du changement climatique  sur la pollinisation et les moisissures

Le changement climatique se manifeste essentiellement par une élévation des températures moyennes, un allongement des périodes chaudes (canicules) et une modification du régime des précipitations. Or la pollinisation est étroitement liée à ces 2 facteurs qui selon les espèces, peuvent impacter tant les dates de floraison que les quantités de pollens émis.

Ainsi l’observation portant sur les 3 dernières décennies, tend à faire ressortir :

  • Une augmentation de la pollinisation pour le bouleau et une réduction pour les graminées,
  • Des dates de floraison plus ou moins tardives selon les espèces,
  • Des pollens plus allergisants en lien avec les teneurs atmosphériques croissantes en CO2.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le bilan 2019 ci-dessus.