Decoration

Persistance du dépassement du seuil information-recommandation - Particules fines (PM10) pour le département des Côtes-d'Armor En savoir plus

Une nouvelle station rurale nationale à l’étude

sdr

21mars

Air Breizh a lancé depuis plusieurs jours, une campagne de mesures de la qualité de l’air en centre Bretagne

Objectif de l’étude

Cette campagne dite ‘préliminaire’, permettra de valider l’implantation d’une nouvelle station rurale nationale (en remplacement de la station GUIPRY).

Il s’agit également d’une station intégrée à l’observatoire MERA (observatoire national de Mesure et d’Évaluation en zone Rurale de la pollution Atmosphérique à longue distance). L’objectif de ce type de station est de mesurer la pollution de fond rural ; non influencée par des activités humaines (industries, transports, chauffage…).

Cette campagne vise à évaluer les sources influençant le site retenu. Pour cela de nombreux paramètres sont suivis : les retombées humides (composés inorganiques, métaux lourds, HAP), les composés gazeux (O3, NO2, Composés Organiques Volatils, NH3) et particulaires (métaux lourds, HAP, PM10, PM2,5, …).

Le site de mesures à l’étude

Le site de mesures projeté se trouve sur la commune de Merléac située sur le territoire de Loudéac Communauté Bretagne Centre.

Cette implantation a été retenue par IMT – Lille Douai* et Air Breizh en concertation avec Loudéac Communauté, sur la base des critères définis par le dispositif européen EMEP (European Monitoring and Evaluation Programme).

Ces mesures, réalisées sur une période de 3 mois, permettront de valider définitivement le choix du site.  

*IMT Lille-Douai est en charge de la coordination nationale de l’observatoire MERA pour la surveillance de la pollution atmosphérique longue distance et transfrontalière

Echéances

Au terme de cette étude, un rapport sera constitué et déposé au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire pour validation.

Tenant compte des délais d’instruction du dossier, cette nouvelle station fixe devrait être créée en début d’année 2020.