Vous êtes ici >>  Accueil  >    Polluants  >  Les pesticides

Les pesticides

Les pesticides sont des substances pouvant empêcher d’agir, détruire, ou neutraliser un ravageur, un vecteur de maladie humaine ou animale, une espèce végétale nocive ou gênante, au cours de la production, de la transformation, de l’entreposage, du transport ou de la commercialisation de denrées alimentaires, de produits agricoles, de bois et de dérivés du bois, ou d’aliments pour animaux. Le terme pesticide ne s’applique pas uniquement à l’agriculture mais aussi pour les usages domestiques, urbains, de voirie… Les trois principales catégories de pesticides sont : les insecticides, les herbicides et les fongicides.

La Bretagne est la première région agricole française. Sa superficie agricole utilisée (SAU) est de 65%. Cependant, peu de données ont été établies sur la consommation bretonne en pesticides. En 1994, la consommation régionale de pesticides pour usage agricole avait été évaluée à 4000 tonnes par an. Deux tiers des ces pesticides étaient des herbicides.

Leurs effets sur la santé

Les pesticides peuvent altérer la santé de plusieurs manières. Certains pesticides sont peu toxiques mais extrêmement persistants. Ces produits deviennent alors dangereux du fait de leur accumulation dans les organismes et dans l’environnement. D’autres pesticides sont très toxiques à court terme, et peuvent provoquer des intoxications aigues notamment chez les agriculteurs qui les utilisent. Ces pesticides peuvent provoquer des atteintes dermatologiques, neurologiques, cardiovasculaires, respiratoires et neuro-dégénératives. Ils peuvent aussi être responsables de troubles immunitaires ou sexuels. Enfin, ils peuvent être cancérigènes et tératogènes.


Leurs effets sur l’environnement

La dispersion des pesticides atteint tous les compartiments de l’environnement :

L’eau
Les phénomènes de ruissellement, de percolation et de lessivage des sols sont à l’origine de la contamination des cours d’eau et des nappes phréatiques et à plus long terme des eaux potables.

Les sols
Les phénomènes de percolation sont aussi à l’origine de la contamination des sols.

L’air
Les phénomènes de dérive lors de l’épandage, de volatilisation de post application et l’érosion éolienne conduisent à une contamination du compartiment Air.

Les pesticides subissent, dans chaque compartiment, des processus de dégradations physicochimiques (dégradation photochimique ou par les micro organismes, pouvant conduire à la formation de métabolites). Associés à un transport dans l’atmosphère suivi d’une déposition par voie sèche ou humide, c’est non seulement les surfaces ciblées mais l’environnement pris dans sa globalité qui est contaminé.