Vous êtes ici >>  Accueil  >    Polluants  >  Le dioxyde de carbone

Le dioxyde de carbone (CO2)

Le CO2 d’origine naturelle
Le CO2 est naturellement émis par la respiration des êtres vivants (animaux, végétaux, organismes du sol). Les feux de forêts et les éruptions volcaniques sont aussi sources de dioxyde de carbone.

Les émissions d’origine anthropique
Les émissions anthropiques sont liées à la combustion de produit contenant du principalement du carbone (pétrole, gaz naturel, charbon…). Ces combustions permettent la production d’énergie pour la chaleur, la lumière et les transports. Le secteur transport et le secteur résidentiel et tertiaire (principalement les installations de chauffage) sont donc les principales sources du composé.
Une partie des émissions de dioxyde de carbone est absorbé par des réservoirs naturels ou artificiels qu’on appelle puits. Les principaux puits actuels sont les océans et la végétation (photosynthèse). Selon le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique), environ 40 % du CO2 reste dans l’atmosphère, le reste étant absorbé par les puits de carbone : 30 % par les océans et 30 % par la végétation. Mais cette répartition change, les rouages du cycle du carbone étant eux-mêmes sous l’influence des changements climatiques…

Ses effets sur l’environnement

Le dioxyde de carbone est un des principaux gaz à effet de serre. (voir fiche gaz à effet de serre). Il est responsable de plus de 55% de l’effet de serre additionnel anthropique. La durée de séjour approximative du dioxyde de carbone dans l’atmosphère, c'est à dire le temps qui est nécessaire à ce que le gaz en surplus commence à s'évacuer de l'atmosphère, est de 100 ans. (www.manicore.com)

Ses effets sur la santé

Le CO2 est un gaz peu toxique à faible dose. A forte concentration, il peut provoquer des malaises et des maux de tête. Il peut également perturber le rythme cardiaque et la pression sanguine. Ce gaz peut entraîner à haute dose une asphyxie par remplacement de l’oxygène dans l’air.